Welcome to Belgian Defence

La Défense présentait la partie militaire de la Fête nationale lors d'une conférence de presse organisée le 16 juillet dernier. Telle était la tâche du vice-chef de la Défense, le vice-amiral Michel Hofman, en présence de ses collègues de la Protection civile, de la police et du SPF Intérieur, également impliqués dans l'organisation du défilé.
Du 6 au 16 juillet, une délégation de 19 Chasseurs Ardennais était en France pour participer au défilé militaire du 14 juillet. Une opération de communication qui donne suite au rapprochement décidé de la Brigade Motorisée belge avec la 7 Brigade Blindée française désormais jumelées.
Le week-end qui précède le 21 juillet, Londres se pare toujours de noir, de jaune et de rouge. Selon la tradition annuelle, un défilé militaire a lieu au Cénotaphe situé au cœur de la capitale britannique. Ce monument, qui honore les morts de la Première Guerre mondiale, fait l’objet d’un défilé qui symbolise les excellentes relations entre la Belgique et la Grande-Bretagne.
Au cours du sommet de l'OTAN du 12 juillet dernier, 16 ministres de la Défense signaient un accord, sous la houlette de la Belgique, visant l'achat et la gestion de leurs munitions communes. L'Autriche et la Finlande signeront ce document après le sommet de l'OTAN. Le ministre de la Défense, Steven Vandeput, qualifiait cet accord de « grand pas en avant dans l'acquisition structurée de munitions terrestres ».

No front page content has been created yet.